Retour Index

Suite : Bungamati, un village rural

Pharping, sanctuaire de Dakshinkali

Le site de Dakshinkali dans la vallée de Katmandhou est site d'une très grande ferveur religieuse. Sur ce lieu se retrouvent deux fois par semaine les Népalais de religion hindoue pour les sacrifices à la déesse Kali (de vrais sacrifices !).

Pour se rendre sur le lieu des sacrifices, on traverse un très long marché.


Appétissant, mais en bon européen trop immunisé, vaut mieux éviter


Salon de coiffure local

Une partie du marché est dédiée aux offrandes pour le sanctuaire.

Il n'y en avait pas en vente sur le marché, mais si un hindou ne souhaite pas sacrifier un animal, il peut alors sacrifier une noix de coco, sinon ce sera plutôt biquette ou poule.

L'atmosphère lors de notre arrivée au sanctuaire est un peu bizarre. En fait pour une raison obscure, le lieu est véritablement fait pour rendre hommage à la réputation de la déesse Kali la sanguinaire.

Tout d'abord on traverse un petit pont pas bien large avec à nos pieds dans la rivière le sans et les restes des offrandes (les animaux donc). La fumée qui sert à brûler les offrandes est également bien présente.


Tables de sacrifice dans la rivière pour les jours de grande cérémonie


Découpe des animaux sacrifiés


Deux prêtres


Dernières marches avant le sanctuaire de Kali proprement dit


La statue mâle lève la patte pour tenir le drapeau ;-)


Une gravure très macabre

Retour Index Suite : Bungamati, un village rural